Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Messe en ut de Mozart et Psaume 95 de Mendelssohn

29 octobre à 20h00 - 22h00

20€

réservez vos billets sur la billetterie en ligne

  • Choeur Schütz de Besançon, direction Jean Mislin
  • Freiburger Kantatenchor, direction Wolfgang Faller
  • Camerata academica freiburg
  • Soprano Siri Karolin Thornhill
  • Soprano Blanca Moreno
  • Ténor Richard Resch
  • Basse Clemens Morgenthaler

 

  • Enfants jusqu’à 10 ans : gratuit
  • Tarif réduit 15€
  • Plein tarif 20€

Freiburger Kantatenchor et Chœur Schütz de Besançon

Les deux ensembles ont leurs activités propres dans leur ville respective depuis plusieurs décennies. Mais, depuis leur première rencontre en 2003, ils travaillent régulièrement à des projets communs qui aboutissent à des concerts communs en Allemagne et en France.

C’est maintenant le sixième projet qui va se concrétiser en cette fin du mois d’octobre 2022, après deux reports à cause de la pandémie.

Après le premier échange en 2003, le projet Lauda Sion de Mendelssohn et la Messa di gloria de Puccini en 2006, l’Ave Maria, le Psaume 42 de Mendelssohn et le Gloria de Poulenc en 2010, le Stabat Mater de Dvorak en 2014, le Psaume 114 et la symphonie « Lobgesang » de Mendelssohn en 2017, les Danses Polovtsiennes de Borodine, Finlandia de Sibelius, St Jean Damascène de Taneïev, Sleep de Whitacre et Meridian de Gjeilo avec l’Orchestre d’Harmonie de Beaulieu-Mandeure en 2019, les deux ensembles consacrent leurs efforts au Psaume 95 de Mendelssohn et à la Messe en ut mineur de Mozart.

Ces rencontres régulières contribuent à vivifier l’amitié franco-allemande dans le cadre de nos deux villes jumelées depuis plus de 60 ans.

Wolfgang Failer, Chef du Kantatenchor

Foto Wolfgang

Wolfgang Failer naît à Sigmaringen (Souabe) où il suit ses premiers cours de piano et de chant. Il étudie ensuite la musique et l’allemand à l’Institut Supérieur de Pédagogie à Weingarten, avant de clore ses études de musicologie à l’Université de Fribourg et de chant auprès du Professeur Brigitte Münz. Soliste lors de nombreux concerts en Allemagne du Sud, il dirige aussi plusieurs chœurs à Fribourg et dans les environs.

En outre, il a été membre de la Gächinger Kantorei dirigée par Helmut Rilling.

Enfin, il est le fondateur des Singkreis Neustift, semaines musicales internationales.

En 1972, Wolfgang Failer fonde le chœur des élèves de l’école Albert-Schweitzer à Fribourg-Landwasser. Les choristes restent fidèles au chant et à la formation qui devient en 1980 le Junger Kammerchor.

En 1991, l’ensemble qui, entre-temps, a ajouté à son répertoire de musiques a capella, de chansons populaires et de madrigaux, de nombreuses petites cantates, change de nom, se tourne vers des cantates plus ambitieuses et se produit aux côtés de solistes et d’instrumentistes à Fribourg et dans les environs, mais aussi en Alsace. Entre 1983 et 1992, le chœur participe à des concerts en Italie et en Suisse consacrés à la musique a capella, au répertoire romantique et à des cantates baroques.

camerata academica

La camerata academica est un orchestre de chambre qui s’agrandit régulièrement pour devenir un orchestre symphonique. Formé par des amateurs et des professionnels, l’orchestre fut créé en 1997 comme un orchestre de projets. Sous la direction de son chef Manuel Nawri, professeur à l’école supérieure de musique Hanns Eisler de Berlin, il monte des programmes ambitieux qui sont donnés à Freiburg et dans les environs. Des voyages ont déjà mené l’orchestre en Autriche, Italie, Pologne, Thaïlande, Australie, Nouvelle-Zélande et aux Etats-Unis.

Le programme annuel se compose traditionnellement d’un programme symphonique pour grand orchestre, avec une phase de travail en France, un programme avec le Kantatenchor, une matinée avec de la musique de chambre en automne, et un concert en plus petit effectif au moment de l’Avent. A côté des œuvres du grand répertoire comme Elias de Mendelssohn, la Création de Haydn, la Première symphonie et le Premier concerto pour piano de Brahms, les Symphonies n° 3 et n° 7 de Beethoven, l’Inachevée de Schubert, la camerata academica a aussi interprété des œuvres moins souvent jouées comme le Concerto pour trompette, piano et orchestre de Schostakovitch, le Gloria de Poulenc, la Misa Tango-Misa á Buenos Aires de Palmeri.

A côté de ses ambitions artistiques, l’orchestre se fixe aussi un objectif humanitaire. Depuis 2003, et sous l’égide de sa présidente, Katharina Puff, l’ensemble a donné de nombreux concerts à but caritatif.

Siri Karoline Thornhill, Soprano

La soprano norvégienne Siri Karoline Thornhill est une artiste très sollicitée sur la scène internationale.

Elle se produit avec le Konzerthausorchester de Berlin, I Barocchisti, l’Orchestre de chambre de Bâle, la Staatskapelle de Halle, l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw, l’Orchestre National de Bordeaux, la Bachakademie de Stuttgart et l’Orchestre baroque d’Amsterdam.

Elle travaille avec les chefs Ivan Fischer, Ton Koopman, Diego Fasolis, Philippe Herreweghe, Christophe Coin, Sigiswald Kuijken, Gijs Leenars, Daniel Reuss, Michi Gaigg, Ottavio Dantone, Riccardo Minasi, Fabio Biondi et Rinaldo Alessandrini.

Ses participations à des opéras et des festivals l’ont menée à l’Opéra-Comique de Berlin, l’Opéra de Leipzig, l’Opéra de Halle, à Kristiansand et Beaune, au Festival Hændel de Göttingen, au Rheingau Musik Festival, au Festival Haydn d’Eisenstadt, au Beethovenfest de Bonn, au Bachfest de Leipzig, au Printemps des Arts de Monte-Carlo, au Festival de musique ancienne de Bruges et d’Utrecht, aux Rencontres Musicales de Vezelay, au Sydney Festival et au Kennedy Center à Washington.

Une importante discographie témoigne de sa diversité musicale.

Blanca-Esther Moreno, Soprano

La soprano espagnole Blanca-Esther Moreno est née à Girone. Elle fit ses études musicales de piano et de chant dans cette ville. Elle conclut ses études de chant auprès de Enriqueta Tarrés et Alan Branch avec la plus haute distinction (Suma cum laudem) au Conservatoire Supérieur de Musique de Barcelone. Après la fin de ses études de piano, elle poursuit ses études de chant à la Musikhochschule de Bâle dans la classe du professeur Widmer, de Gerard Wyss (Lied), Rainer Altorfer et Martin Markun (Opéra).

Elle participe à de nombreuses master-classes, notamment avec Hartmut Höll, Mitsuko Shirai, Ana Luisa Chova, Pedro Lavirgen, Kamal Khan et Enedina Lloris.

Une impulsion décisive lui fut donnée par la Professeure Beata Heuer-Christen.

Elle participe à plusieurs concours où elle fut finaliste ou lauréate, notamment au XVIIIe Certamen Nacional de Zarzuela « Villa de Abarán » (Murcia), au Certamen I Premis Tutto de COM Radio (Barcelona), au 3e Concours lyrique des Pays Catalans (Perpignan) et au XXeConcurso International de Canto de Logroño.

A ces récompenses s’ajoutent la bourse Montserrat Caballé, le Prix de l’Academia Vocalis Tirolensis (Wörgl) et du Premi d’Honor de Cant du conservatoire professionnel municipal de Música de Vila-seca (Tarragona).

Des enregistrements à la radio et à la télévision, ainsi que des concerts et des engagements en Espagne et à l’étranger confirment sa polyvalence musicale. Elle a effectué des tournées de concerts en Autriche, Italie, Belgique, France, Hongrie, Suisse et Ukraine.

Richard Resch, Ténor

Sa première formation musicale lui vient de sa participation aux Regensburger Domspatzen. Ses études de chant se poursuivent au Leopold-Mozart-Zentrum de l’université d’Augsburg, ainsi qu’à la Schola Cantorum Basiliensis, où il a travaillé avec Hans-Joachim Beyer, Edda Sevenich et Dominik Wortig, Evelyn Tubb et Anthony Rooley.

Il a complété sa formation auprès de Brigitte Fassaender, Margreet Honig, Regina Resnik, Irvin Gage, Rudoph Jansen, Rudolf Piernay, Udo Reinemann, Wolfram Rieger et Gerd Türk.

Il est lauréat de concours de chant internationaux comme « Concorso Internazionale Per Cantanti » Toti dal Monte  à Trévise, du concours international d’opéras « Kammeroper Schloss Rheinsberg » et au concours international de chant « Gut Immling ».

La Ville d’Augsburg l’a honoré en lui octroyant le prix de la promotion artistique.

Il a eu l’occasion de travailler avec de nombreux  chefs renommés, comme par exemple Ton Koopman, Andrew Parrot, Christophe Rousset, Helmut Rilling.

Sa carrière se développe à travers toute l’Europe, notamment à la Philharmonie de Berlin et à la Philharmonie de Munich, mais aussi en Asie et en Amérique du Sud.

En novembre de cette année paraîtra un CD consacré aux maîtres baroques de l’Allemagne du Nord.

Clemens Morgenthaler, Basse

Né à Wertheim, Clemens Morgenthaler a étudié la musique liturgique et le chant au conservatoire de Freiburg.

En 2003, il approfondit le lied avec Kurt Widmer et Gerard Wyss au conservatoire de Bâle. Après plusieurs master-classes, il reçoit les précieux conseils de la professeure Beata Heuer Christen.

Il a participé à de nombreuses créations, des enregistrements de CDs, des émissions de télévision et de radio et à des concerts avec des chefs renommés qui l’ont mené dans les grandes salles de concert en Europe et aux Etats-Unis.

Distingué à de multiples reprises, comme boursier de la Richard-Wagner-Stiftung, lauréat du Liedkunst-Wettbewerb à Husum, lauréat à Rome en 2008 où lui fut décerné le Prix Spécial pour l’oratorio lors du concours international de chant « Musica sacra »

Depuis 2004, il enseigne au conservatoire de Trossingen et en 2010 il devient professeur de chant au conservatoire supérieur de Feldkirch en Autriche.

Programme

Messe en ut

Felix Mendelssohn Bartholdy – Psaume 95 op. 46 – Kommt, laßt uns anbeten

“Les textes de psaume ont inspiré Mendelssohn tout au long de sa vie et, en plus de mouvements a cappella, il a laissé cinq œuvres pour grand orchestre. Leur forme inédite, à mi-chemin entre les cantates de Bach et les oratorios de Händel, était très appréciée au XIXe siècle. Le Psaume 95 est d’abord un appel joyeux à adorer le Seigneur, mais donne ensuite un avertissement de ne pas ignorer la parole de Dieu. Mendelssohn souligne ce contraste musicalement : la première partie est empreinte de solennité. Dans la deuxième partie, le langage musical est plus fragile et grave, les phrases sont plus longues et (…) le tutti du chœur final prend un caractère tantôt léger, tantôt insistant et dramatique.” – (C) Ed.Carus Verlag

Wolfgang Amadeus Mozart – Messe en ut mineur KV 427

« La Messe en ut mineur KV 427 de Wolfgang Amadeus Mozart est fascinante. Elle n’a pas été achevée par Mozart, depuis le XIXe siècle, on essaye en permanence de la compléter pour permettre son exécution – avec des résultats très différents. Frieder Bernius et Uwe Wolf viennent de présenter une nouvelle édition de la Messe de Mozart, qui essaye de permettre de la donner avec un grand respect du matériel existant, sans masquer le style musical de Mozart avec leur propre contribution.  (…) Personne, ni les participants, ni les auditeurs, ne pourra échapper à la fascination de cette œuvre. »- (C) Ed. Carus Verlag

Détails

Date:
29 octobre
Heure :
20h00 - 22h00
Prix :
20€
Site :
https://www.helloasso.com/associations/choeur-schutz-de-besancon/evenements/concert-mozart-mendelssohn

Lieu

BESANÇON Grand Kursaal
2 place du théatre
BESANÇON, 25000 France
+ Google Map